• Infos
  • Notre histoire

Histoire de Mons Obourg Hainaut Athletisme

De Obourg Sport au Mons Obourg Hainaut Athlétisme ...

piste d'athlétisme à MonsDoté d'une piste en synthétique récente, le club montois espère vivre une nouvelle jeunesse et retrouver son lustre
d'antan quand il cotoyait l'élite nationale.

Crée par des passionnés d'athlétisme travaillant aux Cimenteries d'Obourg (devenue depuis HOLCIM). C'est très logiquement Obourg Sport que le club fut baptisé. Cela se passait en 1947.

Une entente cordiale a toujours existé entre le cercle sportif et la direction de l'entreprise, celle-ci encourageant au maximum le caractère bénévole des activités; l'aspect social positif de ces animations occupant de manière constructive les jeunes de la région. De nombreux membres du personnel et cadres de l'usine ont souvent dirigés avec succès les destinées du club.

Le club des "Cimentiers" s'est forgé au fil des ans un palmarès envié et a occupé une place de choix dans la hiérarchie nationale.

C'est avec une fierté toute légitime que le club permis à deux de ses plus beaux fleurons de participer aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988. En Asie, Jacqueline HAUTENAUVE et Vincent ROUSSEAU firent vibrer le coeur des montois.

Aujourd'hui

maquette MOHALa nécessité d'évoluer dans des infrastructures modernes s'est faite sentir très rapidement. La bonne vielle piste en cendrée, même très appréciée des coureurs de demi-fond, était devenue pièce de musée. La diversité des activités aidant, le recrutement devenait de plus en plus difficile.
D'autant qu'en 1992, pour des raisons diverses (financières entre autre), le club perdait quelques-uns de ses meilleurs éléments, spécialistes de demi-fond, situation qui n'a réjoui personne.
Prenant leur bâton de pélerin, les dirigeants de l'époque se sont dirigés vers les pouvoirs publics afin de les sensibiliser à l'urgence de la rénovation des installations. Déplorant la situation et désireuse d'y apporter une solution, les Cimenteries d'Obourg ont accepté de consentir un effort supplémentaire à condition que le club évolue dans un cadre plus moderne.

En décembre 1993, un projet d'aménagement de la piste et de l'éclairage fut mis en chantier. Au terme d'un parcours administratif complexe, le dossier arriva à son terme en 1995. Les travaux pouvaient commencer. Ils ont débuté le 19 février 1996. En juillet, les athlètes pouvaient de nouveau s'entraîner à Obourg sur une piste au revêtement flambant neuf. Celui-ci allait être inauguré le 21 septembre 1996.

Les dirigeant actuels sont disposés à tout mettre en oeuvre pour que chacun puisse trouver au MOHA les meilleures conditions possibles d'entraînement. L'école des jeunes constitue la base de la pyramide retiendra toute l'attention. Des athlètes formés au club sont aujourd'hui sur l'avant scène nationale. N'oublions donc pas que ces Benjamins, Pupilles et Minimes sont la véritable et indispensable relève du club ....